Livre d’or

Écrivez un nouveau message dans le livre d'or

 
 
 
 
 
 
 

Les champs marqués avec un * sont obligatoires.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Il se pourrait que votre message n’apparaisse dans le livre d’or qu’après que nous l’ayons vérifié.
Nous nous réservons le droit de modifier, de supprimer, ou de ne pas publier les messages.
66 messages.
Rodolphe Rodolphe a écrit le 29 octobre 2019 à 21 h 29 min:
Bon bah...que dire de cette nouvelle cession chorale 2019-2020? Pour l'instant ça baigne... -De nouvelles recrues fort sympathiques - Un KM en forme -Un répertoire au top (avec par exemple un Brel , un Cabrel , un Nougaro tous magnifiquement orchestrés à 4 corps de voix comme d'habitude par le chef de meute) - Le stage de printemps qui se profile avec ses projets individuels à tester lors des "apéro-concerts"(Bon d'accord c'est fin avril-début mai, mais j'ai trop hâte !!!!) On est parti pour passer une année formidable (comme toutes celles qui ont précédées) Mes frères, mes soeurs....pour moi c'est le bonheur (me manque plus qu'un marteau!).
Henri Sere Henri Sere de Colombes a écrit le 25 août 2019 à 11 h 03 min:
Jeudi 12 septembre se sera la rentrée pour notre chorale à Paris. Soyez à l'heure
Henri Sere Henri Sere de Colombes a écrit le 25 août 2019 à 11 h 01 min:
Voilà, la fin août approche et déjà le stage de Monteton en début du mois est derrière nous. Ce fut un beau stage, comme d'habitude je pourrais même dire. Quelques nouvelles têtes sont arrivées et peut-être les reverrons nous l'année prochaine. Henri
CASTEL DE COURVAL Sophie CASTEL DE COURVAL Sophie de LADEVEZE- VILLE a écrit le 23 août 2019 à 11 h 58 min:
Mon frère m'avait pourtant prévenu... Quand tu mets un pied à Monteton, il est difficile d'en repartir. Et croyez- moi c'est le cas. Les chansons, apprises là- bas, ne me quittent pas, les bons moments passés se rappellent à moi chaque jour. L'atmosphère de Monteton vous enveloppe comme une douce couverture chaude et douillette. De belles rencontres, un staff hyper compétent et bienveillant. Un KM aboyant plus que mordant, un mal nécessaire quand on voit le résultat en fin de semaine. Bref je suis montetonisée et il me tarde d'être à l'année prochaine pour de nouvelles aventures...
Rodolphe Rodolphe de boulogne billancourt a écrit le 19 août 2019 à 16 h 13 min:
remplacer "prendre" par "pendre"...le resultat est pas le même.
Rodolphe Rodolphe de boulogne billancourt a écrit le 19 août 2019 à 16 h 10 min:
Nous voilà une semaine après la fin du stage de Monteton et j'en suis à mon dernier jour de vacances. Une semaine que je suis rentré et que la dépression me gagne, sans pouvoir sortir de chez moi si ce n"est le temps de quelques courses à but alimentaire ou de la restitution d'une des 2 guitares convoyées au retour de stage , en faveur de stagiaires voyageant par le train. Une semaine à me rechanter tous les jours mes quelques chansons favorites "montetonesques" et à me remémorer tous les bons moments de cette semaine formidable où ce sont enchainées les interprétations brillantes des uns et des autres, la maestria du staff et l accueil toujours aussi formidable de l'équipe du château. Quand je pense qu'il va falloir attendre 1 an pour la prochaine...arghhh! je defaiiillleeheuu. Mais bon, demain je me tape 10 heures au taf et ça, ça va faire mal.... Heureusement que la "cotaboeuf" se dessine à l horizon et que "Accoustic bazar" reprend en septembre avec la Chorale car sans celà j hésiterai à me prendre dans les toillettes ou en salle de repos au boulot ... Toi qui ne connais pas le stage d'été "vacances en chanson", Monteton, s'est comme une drogue, on souffre de dépendance, on a des montées fulgurantes, puis quand ça ce termine...on retombe bien bas...jusqu'a la prochaine....OUUinnnnn Rendez moi mon feu de camp et les cessions de lévitation du président ou je fait un malheur!
Patricia S. Patricia S. de Ozouer le Voulgis a écrit le 12 août 2019 à 21 h 43 min:
Ça y est, dernier regard sur Monteton et il est temps de retourner dans nos pénates... Ce fut une très belle semaine de stage ! Après 8 jours hors du temps, on retrouve à nouveau son train-train quotidien. Mais comme par magie, l’odeur de fumée de feu de camps qui se dégage de ma veste en jean me rappelle qu’il y a peu de temps on était tous là, à Monteton, à chanter au son des guitares, à rire entre amis, à préparer les chansons des apéros concert, à refaire le monde à coup de Takin... Toutes les chansons du stage me trottent encore dans la tête... Merci au staff, Émilie, Roxane, Paola, Jack, Michel et à notre KM adoré Riquet de nous avoir préparé toutes ces belles chansons. Merci à eux aussi de nous avoir accompagnés et chapeautés avec tant de bienveillance. Que de bons souvenirs, que d’emotions, que de beaux moments que je ne suis pas prête d’oublier... Bon, c’est décidé, je n’en vais pas laver ma veste en jean tout de suite, histoire de garder encore un petit peu de Monteton avec moi...
Frédéric Frédéric de Paris a écrit le 12 août 2019 à 14 h 01 min:
Retour au taff pour trouver des tas de dossiers en déshérence abandonnés sur mon bureau par des collègues en vacances et une petite centaine de mails envoyés par des fâcheux … mais même pas mal : je suis zen et gonflé à bloc par ce stage d’été placé sous le signe de la musique et de l’amitié festive et rigolarde et passé dans le site magique du château de Monteton, dont les murailles médiévales, les poutres de vieux chêne et la plomberie défient le temps. La magie vient aussi de l’incroyable talent et de l’extrême gentillesse des membres du staff, et notamment du premier d’entre eux, Henri Séré notre Chef de chœur, cet homme bon, attentif et attentionné, toujours prêt à gratifier ses stagiaires d’une parole aimable d’encouragement ou de réconfort. Frédéric
Nicole Nicole de Paris a écrit le 28 juin 2019 à 23 h 26 min:
C'est une chance d'avoir pu intégrer en septembre dernier ce choeur à coeur qui réserve un accueil des plus chaleureux aux nouveaux choristes. Quel plaisir de se retrouver ensemble tous les jeudis soirs pour harmoniser nos voixgrâce à la patience et au talent de notre KM, sans oublier notre guitariste préféré ! Le programme très diversifié de chansons françaises et anglo-saxonnes nous a permis de travailler une trentaine de chansons dans la bonne humeur ! Ne pouvant participer aux stages de printemps et d'été, je retrouverai cette belle assemblée à la prochaine rentrée ! Bonnes vacances à toutes et tous !
Rodolphe Rodolphe de Boulogne billancourt a écrit le 28 juin 2019 à 14 h 55 min:
Ce matin.... Un lapin a tué... À non c est pas ça! Ce matin il y avait comme un vide inexplicable. Il m a fallut 5 minutes pour me rendre compte à quoi C était dû. On était vendredi et hiers il n y avait plus chorale. La chaleur de la nuit m avait tape sur les nerfs et mon exutoire hebdomadaire n avait pu jouer son rôle salvateur... Un seul contentement en vu.. .. Plus qu un mois à patienter avant le stage d été de Monteton. Plus d'acoustic bazard et plus de Rmg à l utopia avant septembre... La Zone quoi.... Erf. Je vous préviens va falloir me supporter au mois d août car je vais être à bloc et en période de manque aggravé... J espère que vous aviez pas prévus de dormir au château car je vous plaint d avance.... 🏰👍😜
claude claude de Paris a écrit le 28 juin 2019 à 11 h 22 min:
j'ai un doigt qui a dérapé !!! donc ….car à mon âge savoir plus de 120 chansons par cœur c'est simplement plus possible. Mais tant pis je suis tellement content de vous retrouver le jeudi soir. A toutes et à tous de très bonnes vacances. Bon stage à Monteton Henri : souffle un peu et rendez-vous dans deux mois
claude claude de Paris a écrit le 28 juin 2019 à 11 h 14 min:
En septembre, je commence ma dixième année !!! Comme disait la Môme: je ne regrette rien. Je fais partie de celles et ceux qui louchent pour voir Henri et lire les textes caa
Henry Henry de Gentilly a écrit le 28 juin 2019 à 6 h 25 min:
La chorale du jeudi c’est mon médicament, ma drogue. Retrouver mes potes et potesses pour chanter ensemble à l’unisson ou harmonisé écouter les autres pupitres pour caler nos voix déguster les commentaires des uns et des autres subir parfois les remontrances du chef souvent justifiées parfois injustes, s’offrir une tournée de bises à la pause et casser la croûte de temps en temps après la répétition dans un bistrot du quartier autour d’une bonne polémique, tout cela constitue un plaisir sans cesse renouvelé. Et je ne parle pas du stage d’été qui ajoute une touche gasconne à notre groupe déjà coloré et l’intensité d’une semaine à chanter ensemble. Bref contre les tracas du quotidien le remède absolu c’est la chorale de Riket.
KM KM de Clombes a écrit le 27 juin 2019 à 10 h 25 min:
ah ah ah ! Enfin de l'écriture dans ce livre d'or. Merci à vous tous d'entretenir et remplir ce livre, ce qui fait vivre ce site. Râleur, râleur, râleur, j'assume parce qu'il y a du grain à moudre. Le but du jeu étant de vous faire chanter, au plus juste et en mesure entre deux bavardages, il me faut secouer un peu le cocotier. Heureusement que la plupart du temps le résultat se fait entendre. Ceux qui ne peuvent (veulent) pas participer au stage d'été n'en connaissent le contenu que par les rumeurs qui trainent. Pas de problème de mon côté, le stage est plein et les futurs stagiaires sont déjà prêts à supporter ma bonne humeur estivale. Bon été à vous tous HS
Armelle Armelle de Paris a écrit le 27 juin 2019 à 9 h 18 min:
Jeudi 27 juin, mais un jeudi triste, un jeudi sans chants, La chorale a pris ses quartiers d’été… Dernier concert la semaine dernière, dernier mail furibond de notre chef de cœur pour les erreurs commises, dernier repas tous ensemble avant de se quitter, se promettre de nous retrouver à la rentrée ou en août, pour ceux qui participent au stage. Aujourd’hui, pas d’écouteurs en panique dans les transports en partant au travail pour réviser le travail de la semaine dernière, pas de chants ce soir, pas de fous rires. Un repas ce soir prévu avec quelques sopranes pour oublier ce manque, pour papoter… De la chorale sans doute, de ces merveilleux moments où, après tant de ratés, tant de fausses notes, de syncopes mal placées, notre Riquet râleur fermera les yeux et sourira. Ces moments où nous aussi entendons enfin ce qu’a voulu composer cet enchanteur de l’harmonie, ces épisodes de pur bonheur, lorsqu’une cinquantaine de voix s’accordent. Alors vivement septembre, que nous retrouvions tous, que je ne chante plus toute seule.
Pascale Pascale de Paris a écrit le 23 juin 2019 à 18 h 51 min:
Et voilà, après un beau concert hier, un grand plaisir à chanter, puis à rire, à papoter, à échanger, à partager, voilà une belle année chorale qui se termine, toujours dans la joie et la bonne humeur, toujours heureux de chanter le jeudi, de se retrouver, même si Riquet trouve qu'on est 2 commas en dessous et que quand même pas besoin de regarder son texte pour chanter des lalala 🙂 A septembre avec bonheur pour un nouveau tour !
Patricia S. Patricia S. de Ozouer-le-Voulgis a écrit le 23 juin 2019 à 11 h 12 min:
Encore une belle saison qui s’achève pour la grande famille du CAC... parce que oui, le CAC, c’est un peu comme une grande famille... avec les anciens, les piliers, les râleurs, les boute-en-trains, les gourmands, les dormeurs, les petits nouveaux, les rêveurs, les timides, les rieurs, bref, toute une panoplie de personnalités qui fait de cette chorale un joyeux mélange dans lequel il est bon de se retrouver à chaque fois. Alors certes, on se quitte après notre dernier concert avec un peu de nostalgie, mais c’est pour mieux nous retrouver (enfin, pour certains) à Monteton pour notre magnifique stage de l’été !!!!! Pour les autres, ça sera en septembre ! Bel été à tous et à très vite ! Bises
Nancy Nancy a écrit le 23 juin 2019 à 1 h 27 min:
Le temps passe trop vite encore une saison qui se termine ! Merci pour cette année de plaisir du jeudi joyeux de se retrouver pour passer un agréable moment ! A très vite 😚
KM KM a écrit le 22 juin 2019 à 14 h 43 min:
Ce soir 22 juin, dernier concert de la saison qui clôt une année riche de nouvelles chansons, de nouv(elles)eaux choristes.
Laurence Laurence a écrit le 15 juin 2019 à 22 h 28 min:
Je suis une nouvelle recrue de cette belle chorale. Il faut être patient et généreux pour accueillir des débutants, assez ignorants des tierces, quintes et autre syncopes, rubato et coda... pas de panique ! Petit à petit, dans une bonne ambiance, avec quelques râleries ("c'est quand même pas compliqué y'a 2 pauvres notes là !"), de la malice et beaucoup de bienveillance du maître de choeur, on apprend et on chante avec plaisir. Le jeudi est devenu un rendez-vous important, on oublie tout de la journée, on retrouve des têtes joyeuses, gentilles, et toujours prêtes à partager un verre et à faire la fête. Et je me trouve bien chanceuse de chanter parmi toutes ces belles personnes.